LES BASES COMPLÈTES, SIMPLES, PRATIQUES et FIABLES
 de TOUTE L'AQUARIOPHILIE D'EAU DOUCE
 

 
 PRÉSENTATION D'UN TROISIÈME
BAC DE DÉMONSTRATION.
 
Page

abc

          Cette page à été conçue pour les indéfectibles incrédules, afin d'étayer solidement le bien fondé de nos méthodes.

                                                                                                                         Avertissement,

Cette page est incomplète. Ce n'est que le début de l'article sur la mise en eau du troisième aquarium de démonstration. Les vidéos n'apparaissent pas, Vous devez être membre actif du forum afin de profiter en entier du potentiel de cette démonstration unique sur internet!!!.

Voici le bac dont il est question cette fois: Il ne s'adresse plus exactement aux vrais débutants. Malgré cela, ils pourront constater avec satisfaction et soulagement que les habituelles règles générales que nous prônons sans relâche varient très peu, même pour un volume de 400 litres nettement plus "consistant" que ceux de la capacité habituelle généralement trop faible des bacs de début.

 Voici donc la première photo du bac trois ou quatre jours après sa mise en eau.
 ci dessous le bac est âgé de 3 semaines
 le bac tel qu'il se présente après la 1ère taille à 1 mois et demi  
 puis après de nombreuses autres à 4 mois
 Ici la plupart des plantes ont subi de sévères raccourcissement à 5 mois

 Tout a commencé un 24 décembre,

 Il était une fois, un vieux père Noël, mais alors, vraiment très vieux, tellement vieux que son âge canonique et ses articulations vermoulues le contraignaient désormais à faire appel aux services de transports UPS (Ultra Performants Spécialisés) pour effectuer les livraisons volumineuses que ses rhumatismes ravageurs empêchent désormais de charger dans son petit traineau, comme il pratiquait, il y a bien des lustres...

C'est ainsi que je reçus de la part du vénérable bonhomme à barbe blanche, un 24 décembre de l'année 2009, par un curieux concours de circonstances que je n'ai toujours pas élucidé -ne croyant plus vraiment à la réalité de son activité- un aquarium de 400 litres dont j'ignorais la provenance. Celui-ci, livré par les sbires d'un grand transporteur international (vous savez, celui dont les employés particulièrement zélés plient les tubes fluorescents qu'on leur confie à livrer, afin qu'ils puissent être plus commodes à manipuler...) le fût en parfait état: non plié... (on avait du leur dire récemment que le verre supportait mal le pliage)

J'aurais pu commencer cet article de cette façon, mais ce ne serait alors qu'une histoire "enjolivant" un tantinet la réalité et comme je ne vous raconte jamais d'histoire,(fiabilité oblige) je ne vais pas commencer à vous faire perdre votre temps en vous abreuvant de ce que certains pourraient prendre pour  balivernes! (Quoique... diront d'autres.)

 
Je les laisse dire! Voici plutôt la réalité, elle est beaucoup plus terre à terre, et je nourris l'audacieuse, voire la téméraire espérance, qu'elle vous sera crédible et surtout essentiellement utile.
Pour ce troisième bac de démonstration, il s'agit d'un bac de capacité confortable de 400 litres, inutilisé depuis pas mal de temps qui s'est retrouvé dans mon séjour à cause d'une nouvelle lubie (en fait surtout grâce à des bras costauds) qui l'ont hissé jusque là. Après lui avoir construit un support approprié, parce que malheureusement introuvable dans le commerce, dans la tonalité de mon mobilier: je me propose de vous présenter toutes les étapes depuis la mise en eau et l'évolution avec les plus ou moins habituelles "anicroches" et observations pouvant accompagner son évolution. Ce bac n'est nullement virtuel et vous verrez bien que ce n'est pas une histoire, puisque voici le meuble support en construction:

       

Voilà comment les choses se présentent (et c'est loin d'être de la fiction). Cette réalité vous permettra de suivre (pour une troisième édition) à l'aide de photos commentées et cette fois enrichies de vidéos avec des liens interactifs sur le forum, le cheminement de la mise en eau d'un aquarium de démonstration et son évolution pendant 8 mois au moins. 1 année. Cette fois il s'agit d'un bac, pas exactement conseillé pour un 1er bac, mais particulièrement utile à tous ceux qui désireraient mais hésitent encore à se lancer dans la gestion des volumes confortables.

Commençons donc par le commencement c'est à dire par le nettoyage de l'aquarium: Pour l'intérieur, un vieux gant de toilette parfaitement propre bien entendu et surtout pas une éponge, (et encore moins une neuve qui contient des résidus  de fabrication nocifs pour les poissons) sera utilisé avec un peu d'eau claire, sans le moindre détergent ni produit quelconque. Cette opération pourra âtre réalisée avant ou après sa mise en place sur le support choisi. Pour l'extérieur, n'importe quel produit habituellement utilisé pour les vitres convient tant que les bacs ne sont pas peuplés ou alors avec une aération genre fort courant d'air!

La mise en place du meuble devra être parfaitement de niveau, et d'une stabilité à toute épreuve. La mise en place de la cuve s'est faite sans le polystyrène habituel, suivant en cela les recommandations du fabricant. Le sous-sol nutritif (que vous voyez dans la brouette, puis dans les deux seaux ci-dessous) s'est retrouvé à sa place directement sur la glace du fond de l'aquarium, sans cordon chauffant comme je procède habituellement.

 Le sous-sol a été préparé avec des ingrédients stockés depuis longtemps à l'extérieur. Si cela lui confère un avantage majeur, parfois certains inconvénients  inattendus peuvent en résulter. Un petit extrait vidéo, assez peu ragoutant (bien que tout à fait naturel) vous le fera constater ultérieurement.

Remarque: Attention pour les tout débutants, l'apparence peut être trompeuse. Il ne s'agit en aucun cas de terre de jardin mais de préparation spécialement  conçue et destinée exclusivement pour un usage spécifique en aquariophilie!


 

Remarque: Il s'agit d'un aquarium comportant d'origine une filtration à décantation intégrée.
 

 

 J'ai préféré, (notamment pour bénéficier d'un gain de place pour les poissons, la supprimer et la remplacer par un filtre externe  inutilisé. À vrai dire la décoller serait plutôt le terme exact et cette opération, pour réussir à trancher des pastilles collantes, n'est vraiment pas une mince affaire...
À déconseiller formellement aux hyperactifs et aux agités du bocal! Elle était collée dans l'angle arrière droit et certains aquariums tel celui-ci (me semble-t-il) ont les deux glaces latérales (les deux petits côtés) plus minces que les autres parois. Les parois de ce bac étant ici en 10 mm, il s'avère que les côtés sont en 8 mm et peut-être même moins, c'est la raison pour laquelle il faut être extrêmement prudent dans le maniement des outils, qui doit s'effectuer sans utiliser la glace du petit côté comme le point d'appui pour un levier...cela rend le travail vraiment long et délicat...
 



Voici la filtration à décantation telle qu'elle se présentait à l'origine dans ce bac.


Une épaisseur de trois à quatre centimètres de sous-sol sera suffisante sur toute la surface du bac.

        

 

Ce sous-sol sera très modérément tassé, plutôt à peine "aplani" contrairement à certaines recommandations et pratiques douteuses et à ce que l'on pourrait croire au vu des  photos.

La raison incitant à croire en un fort tassement est que ce mélange nutritif stocké à l'extérieur était très humide pour ne pas dire franchement mouillé. Le stockage long à l'extérieur présente bien des avantages, mais comme nous le verrons plus loin un inconvénient pouvant sembler parfois majeur peut en résulter notamment si la période de stockage est prolongée, parfois humide et surtout en contact direct avec la planète!

Naturellement sur ce mélange nutritif on ajoute:



une "couche" de sable de Loire, comme ci-dessus...

... puis une autre légère couche de sable de Loire 2/3 cm environ également mais cette fois parfaitement lavé (au moins trois fois) afin d'éviter que l'eau ne soit trouble dans le bac. Il faut préciser afin d'éviter tout malentendu que cette façon de faire est à mon avis fort bénéfique mais doit être réservée à la plantation semi-humide. Voir le détail sur cette page-ci.

lavage du sable: ici ce n'est pas suffisant  en effet la dernière eau de rinçage devra être claire et l'on doit pouvoir distinguer nettement tous les grains du sable.

                                                                                                 
Une fois ce lavage accompli le sable (évidemment obligatoirement humide) sera déposé dans l'aquarium et l'on pourra commencer immédiatement la plantation suivant la méthode humide, la meilleure pour éviter les remontées accidentelles des plantes à la surface, et aussi pour son grand confort permettant les plantages faciles et éventuellement le déplacement aisé des plantes sans le moindre problème alors que si le bac contient de l'eau, comme habituellement conseillée par la plupart des forums, "l'entonnoir" que l'on fait dans le sable ne se maintient pas et la plantation devient difficile.se

Remarque: la seule précaution à prendre dans  le cas de la plantation humide est de se munir d'un pulvérisateur. N'importe quel pulvérisateur ménager ayant contenu un liquide quelconque une fois bien rincé pourra être utilisé pour humidifier très régulièrement les feuilles des plantes, il ne faut surtout pas qu'elle sèchent avant la mise en eau. C'est impératif, cela entraînerait un risque pouvant être préjudiciable pour la bonne croissance.

Voici le côté gauche:

On commence par mettre en place les plantes ayant un grand développement puis on meublera par la suite les espaces en fonction de la décoration recherchée. j'aurais dû le faire ici, mais malheureusement pour des raisons indépendantes de ma volonté cela n'a pu avoir lieu.

Comme d'habitude, pour les bacs de démonstration ici, la décoration est laissée au second plan, voire même au troisième ou quatrième, en fait il n'en est pas tenu compte. Bien entendu je vous invite (avec une persistante insistance) à utiliser des plantes à croissance rapide comme il est fait mention  dans cet article incontournable:
                         

Vue du bac côté droit: comme le gauche il est planté (pour le moment) exclusivement d'Echinodorus.
Ce ne serait pas une très bonne méthode, si les choses restaient en l'état. Ce sont les seules plantes  que j'avais sous la main, à ce moment-là. Bien entendu, cette plantation va être très rapidement complétée par des plantes à croissance rapide, permettant de lutter contre les algues.


 

Ici, avant de mettre en eau, il aurait fallu planter les boutures ou plantes à croissance rapide. Mais pour cause d'indisponibilité cela n'a pu être fait c'est pourtant à ce moment qu'il est judicieux le faire.

D'autre part, on notera que l'eau arrive préchauffée à température de la pièce. Cela, afin d'éviter tout choc thermique pour les plantes, notamment en période hivernale.


 
 

Dès le moment où la hauteur d'eau est suffisante, pour éviter de remuer le sable avec son rejet, on peut mettre la filtration en route...


 

 

La filtration, justement on y arrive: un filtre extérieur Tetra s'en charge.  Après une dizaine de mois de fonctionnement avec un autre bac, il se révèle de plus en plus bruyant. Même quand la porte du meuble est fermée ce qui est bien désagréable


 

 

Voici, une vue d'ensemble: l'aquarium est plein du merveilleux liquide. J'ai volontairement laissé le pichet, cela vous donnera une meilleure une idée de l'échelle. Ce n'est pas un petit pichet: Sa contenance est presque de 2 litres.


Remarque: On peut noter le manque flagrant de plantes appropriées. Bien que les Echinodorus soient déjà de bonne taille, si la plantation restait dans l'état actuel, sans l'aide de plante à croissance rapide on peut parier sans risque sur l'arrivée massive d'algues de toutes natures compromettant assurément la pérennité de ce bac...


Remarque:
Les plus attentifs parmi vous auront certainement remarqué que l'on ne voit plus le mur et les tuyaux à travers l'aquarium comme auparavant. La raison en est très simple. Une légère couche de peinture sur un support approprié tel que l'isolant type Depron en plaques minces (3 mm) est plaqué contre l'aquarium et la cloison supprimant de ce fait la vision de celle-ci.
On peut aussi peindre directement le fond de la paroi extérieure de l'aquarium avec une peinture appropriée ou y coller un décor vendu au mètre dans le commerce aquariophile mais dans ces deux cas, il est obligatoire de le faire avant de mettre l'aquarium en place, évidemment.

                                                                                                    
 Bien que le pot planté là accapare l'attention, je pense que vous devez ressentir à la vue de la photo ci-dessus le côté indigent et dérisoire de ces  plantes clairsemées. 

C'est pourquoi (mais pas uniquement pour cela) dès le lendemain, un renfort de plantes appropriées  (à croissance rapide) a été mis en place avec profit, grâce ces boutures:
                                                                                                                                                                 

   

Hygrophila difformis


 Remarque:
On peut grâce au panneau peint inséré derrière l'aquarium (évoqué plus haut)
 changer la couleur à volonté, influençant la tonalité générale c'est à dire l'aspect de l'aquarium,
 la plupart du temps noir ou bleu plus ou moins foncé, comme les photos présentées ci-dessus et dessous.

   

   Hygrophila polysperma                                              Hygrophila corymbosa        

  Puis le plus tôt possible, (je rappelle qu'en principe tout aurait dû être planté le même jour, avant la mise en eau de préférence!) un petit prélèvement dans un autre bac a permis de compléter la plantation avec ces plantes rouges, (Alternanthera reineckii à feuilles roses)...
 
                                                        A T T E N T I O N cette page n'est que le début de l'article.

Afin de pouvoir visionner tous les articles du site dans leur totalité, il faut être enregistré sur le forum et utiliser ces liens en tout début de la page d'accueil du forum.

 Merci de votre compréhension.
Pour vous enregistrer, cliquez ici  aujourd'hui, (comme tous les jours!) c'est gratuit!  


 

 

 

 

Désactivé

® AQUABASES.COM 1er avril 2006 et suivantes. Reproduction interdite.
Toutes les Marques et Logos sont déposés et ne sont cités qu'à titre informatif, les articles
et commentaires sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs respectifs.
 
Conditions d'utilisation, droits d'auteur, éthique du site, utilité du site et du forum: Cliquez ici.

Parution de la page complète le 25/12/2010, parution de cette page restreinte le 20/03/2011
Cette page a été vue               fois depuis sa parution
Dernière mise à jour le:  20/03/2011__21/02/16 (lien)