LES BASES COMPLÈTES, SIMPLES, PRATIQUES et FIABLES de  TOUTE L'AQUARIOPHILIE D'EAU DOUCE ® AQUABASES.COM 1er avril 2006 et suivantes.Tous les articles et photos sont de  H.Deuzot sauf mentions contraires. La photo de la fille est  Cabania-Fotolia.Reproduction interdite. Toutes les Marques et Logos sont déposés et ne sont cités qu'à titre informatif. Les articles et commentaires sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs respectifs. Conditions d'utilisation, droits d'auteur, éthique du site, utilité du site et du forum, réglement du forum: Clquez ICI,  ou mieux encore: là   Publication le 06/06/2011                                 Dernière mise à jour le 14/02/14 L'exigence en aquariophile n'est pas une vue de l'esprit. Au contraire, c'est le résultat d'une opiniâtre détermination, fort simple très profitable et d'une longue expérience: La maintenance réfléchie, sérieuse et régulière. Elle est fort bénéfique pour la santé des poissons et l'aquariophile en tire grand profit, contrairement à ce que procure la main-tenance aléatoire, plus ou moins approximative, celle qui consiste à ne prendre en compte que la partie visible de “l'univers” aquatique, en apparence semblant bien facile sinon plus confortable. Cette "désinvolture" volontaire ou non, engendre obligatoirement de gros déboires, menant bien souvent à la mort déplorable de nombreux poissons. C’est ce que nous proposons, entre autre, de vous éviter. Que vous proposent ce site et ce forum?    Avec nos éblouissants aquariums de démonstration (exclusifs) ci-dessus, nous vous offrons la possibilité de vous familiariser   doucement avec l'aquariophilie en décortiquant pour vous la complexité des lois de la nature nature grâce à nos tutoriels les accompagnant et ainsi d'acquérir très rapidement votre propre expérience. Il vous suffira de suivre les exemples proposés. Pour chacun d’eux nous vous révélons -en détail- nos méthodes, conduisant absolument délibérément au succès. (Pour accéder intégralement à ces démonstrations, il faut être membre enregistré du forum).  Si vous voulez obtenir un bel aquarium fonctionnel, il vous faudra acquérir quelques connaissances de base. En effet, on ne peut réussir sans un minimum de soins et “d'apprentissage”. Cette expérience peut être très facilement acquise avec quelque bon sens en suivant nos conseils. Vous éviterez ainsi de sacrifier (même involontairement) des poissons "pour se faire la main" comme c'est encore bien trop souvent le cas lorsqu’on suit les “conseils” de la plupart des vendeurs dont le but principal (pour ne pas dire le seul) est de remplir le tiroir caisse, et peu importe en général, la façon dont s’y prend! Avec nos aquariums de démonstration, nous vous exposerons tout ce qui est nécessaire, en détail,  avec photos et vidéos depuis la mise en route et même avant et sans le moindre risque pour vos  poissons, avec (ce qui ne gâche rien), de substantielles économies puisque nous vous donnons les  moyens d'évincer facilement les propositions d'apparence souvent très alléchantes de bien des  commerces aquariophiles... En effet, rien n’est plus néfaste que démarrer seul (avec les rares  véritables “conseils” des vendeurs qui orientent ceux-ci uniquement dans l’intérêt de leurs  enseignes!).  Quand à ceux qui se disent: «On verra bien au fur et à mesure, si je rencontre des  problèmes, il sera toujours temps de leur trouver une solution». En effet ils verront...les résultats de la  cette méthode: la plus désastreuse qui soit car elle mène aussi directement qu’inéluctablement à  l’échec totalpratiquement toujours irrécupérable par la suite...  Alors, dans la pratique, comment discerner la part des choses pour obtenir la certitude d'accéder  à la réussite, seule réellement source de satisfaction? Interrogation on ne peut plus légitime,  permanente, et bien entendu cruciale de tout débutant. Et bien, il faut y regarder de plus près. Croyez  bien que nous sommes là (sur le forum) pour vous y aider, c'est-à-dire vous permettre d’accroître  votre attention avec toute la circonspection nécessaire, celle que vous pourrez aussi trouver dans les  articles du site. Mieux encore, nous vous proposons davantage: une aide spécifique généralement  très rapidement octroyée grâce aux conseillers expérimentés du forum, soigneusement  sélectionnés donc d’avis compétents et aussi des plus férus parmi les membres actifs) ou dans un  club par exemple, ou une réunion des deux, bien entendu, dans ce cas, c’est encore mieux.  À cet effet, il est salutaire de se méfier particulièrement des forums ou des sites qui privilégient des  maintenances très “approximatives” à la va-comme-je-te-pousse en conseillant le maintien  systématique de tous les poissons dans l'eau du robinet, en les "acclimatant" comme ils disent.   Fuir sans délai ni hésitation la "compagnie" de ceux qui conseillent n'importe quoi avant même d’avoir  connaissance des caractéristiques de l’aquarium et de son environnement pour lesquels ils prodiguent  ces conseils à profusion! Ne pas accorder le moindre crédit aux formules du genre: "moi je fais comme ça et ça marche sans  problème" surtout quand elles vont à l'encontre du simple bon sens.     En aquariophilie, pour résumer, c’est fort simple: Si l'on excepte les cichlides des grands lacs  africains, et certaines espèces nord américaines, presque tous les poissons tropicaux vivent dans une  eau douce et plus ou moins acide. La très grande majorité, y compris les guppies en sont originaires.  Donc quelqu'un qui annonce arbitrairement que l'on peut maintenir des discus ou des scalaires, (pour  ne citer que les plus démonstratifs), dans l'eau du robinet sans connaître les caractéristiques de celle-  ci est très proche du sombre crétin qui a “séché” tous les cours de biologie, dont il vaut mieux  s'éloigner au plus vite, même et surtout quand ces assertions particulièrement attractives et ces  "représentations"   sont destinées à se mettre en valeur aux yeux des novices n’ayant  généralement   pas les moyens (connaissances) pour rétablir le vrai cours des choses!!  Aucun   aquariophile confirmé, sincère et désintéressé ne vous  conseillera   de pratiquer une maintenance de vos protégés contre  nature!!!           La biochimie nous a appris depuis longtemps que le bon fonctionnement de la cellule est de plus en plus difficile dans un environnement lui convenant de moins en moins, telle l'eau bien souvent beaucoup trop alcaline du robinet, utilisée pour des poissons dont la constitution réclame de l'eau peu minéralisée depuis des millénaires! Avez vous songé que les poissons que l'on trouve dans les rivières sont différents des poissons marins? (à de très rares et temporaires exceptions près, tels les poissons potamotoques)*, ou au contraire thalassotoques*. Certes, on peut maintenir (un certain temps, le plus court possible bien entendu) comme le font la plupart des commerçants (dont le but normal est le profit) bien des poissons sans (trop?) de séquelles ou maladies apparentes, dans une eau qui ne leur convient guère. Cependant, procéder ainsi n'est sûrement pas un conseil à donner à un futur aquariophile pour qu'il puisse espérer réussir une maintenance à long terme, telle celle pratiquée par tout aquariophile respectueux de ses hôtes qui les maintient pour son plaisir (ou la notion de profit est -et doit être- écartée). Justement une partie du plaisir que  l'aquariophile ressent provient de la satisfaction de réussir à donner à ses poissons un habitat qui favorisera leur confort, c'est-à-dire leur épanouissement, et par voie de conséquence leur splendeur et même pourquoi pas (si vous la souhaitez) leur reproduction.   Un poisson qui est maintenu (contre nature!) en permanence dans une eau qui ne lui convient pas, se  trouve en état de stress continuel et dépense (par l'intermédiaire de ses cellules trop sollicitées) une  grande partie de son énergie à lutter contre ces mauvaises conditions qui l'affaiblissent chaque jour un  peu plus jusqu'à ce que la maladie finisse par trouver en lui un organisme épuisé, incapable de lui  résister, contrairement à un organisme en pleine santé ou elle se trouve en échec permanent...    Parfois, en apparence, on parviendra à le guérir mais il rechutera un jour ou l'autre si les conditions de maintenance ne se sont pas suffisamment améliorées, puisque sa "maladie", justement, découle de ces mauvaises conditions de maintenance. Pour nous, un bon aquariophilie n'est pas celui qui possède la meilleure pharmacie, mais au contraire celui qui n'en a pas besoin. Ce qu'il faut c'est de la méthode, se fixer des buts et s'y tenir. Ne jamais agir sans savoir pourquoi on agit de telle sorte. Cela ne semble pas  au premier abord franchement enthousiasmant dès le départ, notamment pour les personnes hésitant à se lancer dans ce qui peut sembler n’être qu'un "passe temps" plus ou moins fortuit. Mais cela conditionne l'avenir qui deviendra bien plus facile et ô combien attractif si l’on persiste, plutôt que d'abandonner rapidement, écœuré par le manque de réussite et les problèmes à répétition en découlant, (ou l’inverse). Vous parviendrez -si vous ne brûlez pas les étapes- à une grande satisfaction, génératrice permanente de saine exaltation. C’est cela qui procure un regain quasi perpétuel de joies, satisfaction et de motivation: Émerveillement garanti!.(excepté peut-être pour les rustauds invétérés) :-). C'est vrai, pour un débutant intégral, l'aquariophilie peut paraître souvent compliquée. Effectivement en allant au fond des choses, elle l'est réellement. Mais il n'y a pas besoin d’être chimiste ou biologiste ni de connaître tous les tenants et aboutissants de ce loisir pour maintenir et reproduire la plupart des poissons courants dans d'excellentes conditions. Le premier "secret" est de ne pas se précipiter mais de réfléchir avant d’agir... Il y a certes quelques rudiments à connaître sur la chimie de l'eau tels: le pH, les duretés, les nitrites etc, mais rassurez vous ces notions plus ou moins complexes et totalement indispensables, nous vous les expliquons simplement sur le site et les détaillons par des compléments d’information indispensables délivrés sur le forum, en les expliquant dans un langage compréhensible par tous. S'il  faut quelque temps pour bien les assimiler c'est avant tout parce qu'elles sont interdépendantes, mais ensuite quand vous aurez un peu "défriché" (avec notre aide), vous serez capable rapidement de distinguer les informations fausses,  erronées ou tendancieuses, rien qu'en réfléchissant un tout petit peu.   Quand à nous, sur ce site et ce forum, nous pouvons vous assurer que tous nos conseils sans exception sont prodigués avec en toile de fond permanente, la santé et le bien être des poissons. Si par un malencontreux hasard ou manque d'attention une erreur se glisse dans nos textes ou sur le forum, elle est corrigée ddans les meilleurs délais. Bien entendu, nous n'avons pas la prétention de tout savoir et quand nous ne savons pas, nous le disons, quitte à ne rien répondre sur le forum, plutôt que proposer une solution douteuse, pouvant affecter la santé des poissons. Si plusieurs réponses sont possibles, nous privilégions avant tout la plus simple (sur le plan pratique) ainsi que la solution la moins couteuse quand c'est possible, (à résultat équivalent bien entendu). Cependant la nature ayant mis en place certaines “règles”, parfois fort complexes, mais néanmoins incontournables, avec lesquelles on ne peut transiger sans prendre de gros risques, alors dans ce cas, il n’est pas question de négocier ou de surseoir car ce seront les poissons qui paieront le prix fort si on agit à la légère. C’est l’une des raisons qui peuvent rendre parfois nos réponses un peu étriquées sur le plan de la convivialité... Quoiqu’il en soit, n’exigez pas de notre part réponse, conseil ou avis à tout prix. Il est des situations (telle la surpopulation, par exemple cause de bien des maux) qui auront éventuellement plus de chance de soulever la “désapprobation” passive, voire exprimée plutôt que les félicitations et l’acquiescement en cas d’arrivée de nouveaux pensionnaires...   L'aquariophilie c'est avant tout une pratique et comme dans toute pratique, il y a des règles, le mieux pour éviter les tracas, c’est de les respecter! Si vous voulez faire une balade à “roller”, par exemple, mais que vous ne sachiez pas utiliser ces engins, il y a de fortes probabilités pour que cela se passe mal, plus particulièrement si vous n’êtes pas (ou mal) conseillés et/ou “soutenus” :-) et que le parcours tel celui que va emprunter l'aquariophile est semé d'embûches, dont vous n'avez, bien entendu, pas connaissance, (même si vous les soupçonnez vaguement!). Nos conseils (en ce qui concerne l'aquariophilie) concourent à vous faire connaître ces obstacles invisibles afin de vous aider à les éviter, sans dommages pour votre aquarium. C'est à dire pour vos pensionnaires. Non, les poissons  exotiques ne sont pas fragiles. Non, ils ne "crèvent" pas facilement, ce sont les ignorances donc les mauvais soins et traitements qui les font mourir à coup sûr. Il est pourtant facile avec un minimum de connaissances et d'observation de les maintenir en permanence en pleine  forme. C'est uniquement ce que nous recherchons, avec et pour vous, soyez en assurés! De même, les faire se reproduire, n'est nullement réservé à une certaine élite possédant des capacités hors du commun et des moyens techniques et financiers allant de pair. Au contraire, si vos poissons sont hébergés dans de bonnes conditions, vous aurez la surprise et la joie de les voir se multiplier. Y compris les espèces un peu difficiles, voire délicates (pour la seconde), rapidement présentée comme en témoigne cette vidéo: Nous pourrons en matière de reproduction vous aider là aussi, plus particulièrement pour obtenir de beaux et sains spécimens, si vous suivez nos recommandations.   Alors, pour débuter en aquariophilie en évitant les déboires habituels, écoutez et surtout mettez en pratique (de la façon dont nous vous l’indiquons) tous nos conseils efficaces, fiables et toujours empreints d’une sincérité absolue.  Quand c'est possible, et cela doit l'être, adoptez-les d’une façon systématique: Un peu de patience aidant, dans quelque temps ce qui vous semble ennuyeux, voire contrai-gnant maintenant, deviendra bien vite plus facile, naturel et agréable et non pas “voleur” de temps ou de liberté comme certains parfois semblent le ressentir en s’enga-geant dans ce loisir, tant que vous ne vous serez pas encore appropriés les automatismes qui deviendront très vite familiers et habituels.  N’en doutez pas, nous vous proposons (grâce à nos méthodes largement décrites et éprouvées avec les aquariums de démonstration (évoqués en début d’article) de réussir votre aquarium à coup sûr grâce à l’expérience que vous acquerrez en notre compagnie. Notre grand plaisir (et la bonne santé de vos petits hôtes) serait que vous en soyez toutes et tous convaincu(e)s et mieux encore, comme les poissons: bénéficiaires. Il n’en tient qu’à vous!                    Votre administrateur:                                              H.Deuzot.                                                                                                                                                         * Potamotoque=anadrome=par exemple: saumon: Qui vient de la mer et remonte les fleuves pour se reproduire.  (cf. Husson 1964) * Thalassotoque: Qui se reproduit en mer après avoir vécu en eau douce, (par exemple l’anguille, poisson amphihalin).   AMI VISITEUR, BIENVENUE sur AquaBases.Com Ce site et ce forum sont des réalisations d’amateurs, sans aucun but commercial, mises gracieusement à la disposition de quiconque en respectant les règles et les recommandations, QUE PROPOSONS NOUS?   COMMENT ÇA  MARCHE?    2 3